L.U.M.O.S.

Loufoque unique mirobolant original saisissant !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stella Sedgwick

Aller en bas 
AuteurMessage
Stella Sedgwick
Poufsouffle Quatrième année
Poufsouffle Quatrième année
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 26
Epouvantard : Une pièce sans porte ni fenêtre
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Stella Sedgwick   Sam 7 Oct - 15:13

"Ellyyyyyyyyyyn !!! Réveille-toi !!!!"

Une lumière éblouissante transperça les paupières de la jeune fille en même temps que la voix stridente de sa mère ordonnait à sa jumelle de se réveiller. Elle ouvrit les yeux mais l'éclat du jour la força à les refermer. Elle se retourna et enfouit sa tête dans l'oreiller en marmonnant :

"Vivement que j'aie ma chambre toute seule..."

Entendant la phrase de Stella, Erika Sedgwick répliqua de suite par un soupir avant de parler sur un ton agacé :

"De toute façon, ça vaut pour toi aussi Stella, c'est aussi la rentrée pour toi."

Les pensées de la jeune fille étaient encore embrouillées, mais ses oreilles avaient bien perçu le mot "rentrée". Rentrée signifiait Poudlard... à nouveau Poudlard... Cette pensée aurait du créer un concentré de bonheur pour l'adolescente, elle aimait tellement son école ! L'ambiance qu'il y reignait, les cours passionants... enfin... mis à part quelques uns ! Et puis les autres élèves, ses amis, et même ses ennemis, ils lui manquaient tous ! Même les retenues et autres souvenirs moins joyeux avaient leur place et faisaient partie de tout ce que Stella avait envie de vivre à nouveau.

L'année dernière, les cours avaient été plus passionants que jamais, surtout la divination qui était une matière que la jeune fille avait particulièrement appréciée parce qu'elle se révélait être particulièrement douée, encore plus que la botanique et le cours de potions où elle était déjà assez bonne. Il y avait aussi comme nouvelle matière l'étude des runes, mais c'était vraiment parce qu'il fallait prendre une autre option. Et elle n'avait pas vraiment, voire pas du tout, accroché ! C'était trop dur et trop ennuyeux. Elle aurait voulu abandonner mais elle ne pouvait pas.
Ca c'était au niveau des cours... mais son année ne s'était heureusement pas résumée à ça. Elle avait aussi fait partie de l'équipe de quidditch de sa maison, comme batteuse. Elle s'était amusée comme une folle, que ce soit aux entrainements ou pendant les matchs, mais malheurement vers la fin de l'année, elle avait du abandonner l'équipe. Ce jour là, c'était le match Poufsouffle-Gryffondor, et si leur équipe gagnait ce match avec cinquante points d'avance sur l'autre maison, elle gagnerait la coupe de quidditch sinon elle reviendrait soit aux Gryffondor, soit aux Serpentard, qui avaient eux aussi beaucoup d'avance. Le stress montait à la gorge de Stella, mais elle se forçait à rester calme sinon elle raterait tout. C'était maintenant... le match avait commencé ! Elle fit quelques tours de terrain, elle n'avait pas grand chose à faire pour le moment, mais tout s'accéléra plus vite que prévu et les deux batteurs de Pouffsouffle avaient tous deux du mal à défendre les autres joueurs. Et le cognard arriva plus vite que prévu droit devant elle, elle le frappa de justesse et fière de son coup, elle ne se préoccupa plus de rien, et donc pas non plus de l'autre cognard qui fonça plus vite, la heurta en plein ventre et la fit tomber de son balai. Elle perdit connaissance, quand elle se réveilla, elle avait mal partout et elle apprit que leur équipe avait perdu. On la rassura en lui expliquant que ce n'était pas sa faute, que tout le monde s'était planté, mais elle se sentait coupable et démissiona.


Ce souvenir désagréable lui revenant en mémoire, elle préféra ne plus penser à l'année dernière, même s'il y avait eu des bons moments pourtant. Elle ne se leva pas pour autant et sa mère croisa les bras en disant toujours sur son ton exaspéré :

"Bon... tu te lèves maintenant ?"

Mais aucun mouvement, aucun bruit mis à part un grognement provenant de dessous les dras... Erika décida de trouver un autre moyen de faire lever sa fille. Elle se pencha et lui murmura à l'oreille :

"Hmmm... un bon chocolat chaud t'attends en bas... ce serait idiot de le donner au chat..."

Normalement, en entendant le mot "chocolat chaud", Stella aurait du bondir du lit, mais ses membres étaient engourdis et ses dras chauds, son oreiller moelleux l'attiraient, l'empêchaient de sortir de son lit, comme s'ils faisaient tout pour l'emprisonner, elle était comme envoutée. Et puis "en bas" signifiait TOUT en bas, c'est à dire qu'il fallait descendre cinq étages, soit cent-trente-cinq marches... allez, cent-trente et demi en enlevant celles qui étaient cassées. La paresse qui était un défaut (ou une qualité...) qu'elle n'avait jamais eu se fit soudain une place en elle. Et sa mère le sentait bien, elle décida donc de réveiller l'esprit de compétition de sa fille :

"Tu sais que ta soeur est déjà descendue ? Tu la laisserais tu montrer qu'elle est meilleure ?"

Aucun effet....

"Je paries que tu ne veux pas descendre !"

Là, la technique qu'utilisait la sorcière, c'était de faire appel à la nature contradictoire de sa fille, mais pourtant ça ne marchait pas... rien ne marchait... elle avait encore un argument en réserve, mais celui-là, elle ne préférait pas l'utiliser... et pourtant... si elle ne le faisait pas, Stella allait louper sa rentrée.

"Je vais chercher ton père !"

La jeune fille ouvrit les yeux brusquement, mais finalement la fatigue reprit le dessus. Pendant un instant, elle crut pouvoir se rendormir pour de bon, pendant un instant, ça lui importait que son père vienne, pendant un instant elle fut tranquille. Elle entendit soudain un hurlement grave :

"STELLA !!! DEBOUUT !!!!"

Elle eut le réflexe de se boucher les oreilles, ce qui eut l'effet d'énerver deux fois plus son père. Il leva sa baguette et prononça en hurlant :

"Endol..."

"Expelliarmus !"

La baguette du sorcier lui échappa des mains dans un éclair provenant de celle de Stella. La jeune fille avait réagit très vite quand elle l'avait entendu commencer à prononcer une formule. Une formule dont l'adolescente avait une petite idée de ce qu'il s'agissait, et ça la faisait frissoner. Mais son père aurait-il vraiment utilisé le sortilège Doloris contre elle ? Voilà une question qu'elle se posait, et qu'elle s'était toujours posée d'ailleurs. Car ce n'était pas la première fois qu'il usait de cette méthode pour la faire réagir. Il avait toujours fonctionné ainsi. Il trouvait les moyens de motiver ses enfants même si ces moyens étaient durs et les avaient fait pleurer plus d'une fois. Et il ne voulait pas que ses enfants pleurent, ça ne servait à rien de pleurer, et il n'hésitait pas à leur dire au risque de les brusquer encore plus. Et ça marchait. Que ce soit maintenant où Stella était parfaitement réveillée ou le reste du temps pour diverses raisons. Il répéta plus calmement :

"Stella, allez, debout ! Habille-toi et descend rapidement, tout le monde t'attends."

Il transplana jusqu'en bas, narguant la jeune fille qui attendait impatiemment le moment où elle n'aurait plus à descendre tous ces étages. Elle se prépara en vitesse et se regarda dans le mirroir. Elle sourit, ses cheveux roux étaient encore plus vifs que d'habitude et ses yeux bleus pétillaient de joie, montrant bien que si le démarrage avait été dur, maintenant elle avait de l'énergie à revendre. Elle prit un brillant à lèvre légèrement rosé et couvrit ses lèvres avec. Elle sourit à nouveau, examinant les deux anneaux qu'elle avait à la lèvre infèrieure. Ca avait fait enrager sa mère qui trouvait cela indescent, et ça avait fait enrager son père quand elle avait expliqué que c'était la mode chez les moldus. Mais elle ne s'était pas faite gronder seule, vu que sa jumelle avait fait exactement la même chose pour conserver ce doute qu'elles aimaient cultiver. En effet, elles aimaient beaucoup se faire passer l'une pour l'autre, et comme les deux étaient bonnes actrices, même si leurs caractères étaient opposés, elles arrivaient facilement à tromper tout le monde, même leur famille.

Stella sortit de ses pensées et de sa chambre et plutôt que de se taper toutes les marches, elle s'assit sur la rampe et se laissa glisser. Elle maîtrisait tous les virages, ne tombant pas et n'atterissant pas dans le mur. Elle arriva finalement en bas dans la cuisine. Là, assis à la grande table, sa jumelle, Ellyn-Rose, son grand frère, Salem, ses petits frères les jumeaux, Emerick et Stephen, sa mère et son père. Seuls son grand frère et sa grande soeur manquaient à l'appel, le premier Stan, était en voyage en Russie et projetait de devenir professeur à Dumstrang, la deuxième Emily, habitait normalement avec le reste de la famille mais son mariage approchant, elle préférait passer du temps avec son fiancé. Le reste de ses frères et soeurs étaient tous à Poudlard, Salem en sixième année, Ellyn en quatrième année comme elle, Emerick et Stephen en deuxième année. Et l'ambiance était assez électrique. Le petit déjeûner se passa dans la bonne humeur et quand tout le monde se leva de table il était déjà l'heure de partir.

Arrivée à la gare de King Cross, la famille Sedgwick se sépara. Les plus petits jumeaux montèrent dans le train rapidement et rejoignirent leur bande de gamins surexcités, Ellyn s'empressa d'aller retrouver ses amis, et Salem s'installa dans un compartiment avec son autre petite soeur. Tout de suite des souvenirs revinrent dans l'esprit de l'adolescente. Des souvenirs remontant à deux ans auparavant.

Sa deuxième année... quel bonheur ! Dans ce train ici même, elle avait fait la connaissance d'une jeune fille un peu étourdie et originale, mais marrante, et d'un garçon qui avait un an de moins qu'elle mais qui était très mature et intelligent. Elle avait ainsi fait la connaissance de deux élèves qui pouvaient être rejetés par les autres mais pourtant qui avaient plus de succès que quiconque dans le coeur de Stella. Et durant toute l'année elle s'était amusée comme une folle avec ces deux là. Quelle merveilleuse année que sa deuxième année ! Elle se repassa tous les souvenirs de cette pèriode jusqu'à ce que son frère la tire de ses pensées en la prévenant qu'ils arrivaient et qu'il fallait qu'elle se change.

Un peu après, les voici tous deux installés à la table de Poufsouffle et attendant avec impatience la répartition des élèves, moment qui était assez amusant à regarder vu qu'on pouvait appercevoir l'inquiétude des premières années. Et un autre souvenir revint en mémoire.

La première fois où elle était entrée ici, Stella avait directement levé le nez vers le plafond. Elle avait particulièrement apprécié de laisser son regard se perdre dans ce ciel infini. Et quand son tour était venu, elle s'était assise sur ce tabouret et ce choixpeau avait été posé sur sa tête et avait commencé à murmurer à son oreille :


"Mmm tu as des qualités qui me font hésiter entre deux maisons... Tu as le tempérament d'une Gryffondor, ça c'est sur... mais pourtant, Poufsouffle te conviendrait aussi... Je pense que je vais opter pour... POUFSOUFFLE !!!"

"Hey ! Tu penses à quoi ?"

La voix de quelqu'un qu'elle avait vraiment envie de revoir la tira de ses pensées.

"Ludmila !"

Elle sourit à son amie et commença à lui raconter ses vacances. A présent, rien ne pouvait la rendre plus heureuse, cette année commençait bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
Directeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 149
Poste : Directeur.
Chaussette : Verte et rose =^.^=
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: Stella Sedgwick   Sam 7 Oct - 16:34

Bonjour et bienvenue ! Very Happy
J'aime beaucoup ta présentation et le style d'écriture. Un seul petit détail insignifiant mais j'aime les détails ^^ : les anneaux dans les lèvres je suis pas sûr que c'était à la mode en '81. Mais bon, ce n'est pas très très important.
Je vais te mettre ton rang et tu pourras aller jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumos.realbb.net
 
Stella Sedgwick
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.U.M.O.S. :: Hors-Jeu [HJ] :: Présentation † élèves :: Présentations validées-
Sauter vers: