L.U.M.O.S.

Loufoque unique mirobolant original saisissant !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Morgane Frost

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane Frost
Gryffondor Cinquième année
Gryffondor Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Morgane Frost   Mer 6 Sep - 15:55

« Attention à la marche !! Emily, regarde où tu fous tes pieds m’enfin ! »

Une voix de fille se mêla au tumulte habituel de la gare de Pré-au-Lard. Le Poudlard Express venait tout juste d’arriver à destination, et tout le monde s’était littéralement jeté hors du train, créant un énorme blocus dans l’allée entre les compartiments. Et comble de malchance, deux brunes au blason rouge et or étaient en train de bloquer le passage au niveau de la porte glissante. Tout ça parce que l’une d’elles avait loupé la marche, et failli s’étaler de tout son long sur le quai, si elle ne s’était pas accrochée in extremis à l’épaule de son amie. Exaspérée, cette dernière l’aida à remettre sa valise debout, et le mouvement reprit son cours.

« Quoi ? Qu’est-ce que tu dis ? »

« Rien. Tu es malade, Em. Malade de la tête. Tu souffres d’un trouble obsessionnel compulsif. »

« Ah bon ! Et c’est grave, docteur ? »

« Apparemment. Une après midi en compagnie de Marwin, ça te bouleverse les neurones, et c’est ce qui te rend dingue. Et pas douée. »

« Dingue de lui oui ! »

Morgane leva les yeux au ciel. Son amie était complètement à côté de la plaque depuis qu’elle avait rencontré ce garçon.

« Le pire, c’est que vous êtes trop nuls pour vous avouer que vous vous aimez. »

« Tu peux parler toi, Morgane ! »

Je vous présente Morgane Frost. 15 ans, Gryffondor, 5ème année. Eternelle fêtarde, je m’en foutiste à souhait, gourmande et fonceuse. Tête en l’air parfois. N’obéit qu’à ses propres principes, a ses propres valeurs morales. Sa devise : ne jamais prendre de résolutions. C’est une jeune fille à un physique tout ce qu’il y a de plus banal. Une paire d’yeux couleur chocolat parfaitement symétriques, un nez droit, une bouche moyennement charnue, un menton pointu et une paire de sourcils légèrement haussés. Visage 100% ordinaire encadré par une cascade de cheveux d’ébène, en chute libre jusqu’aux reins. Seul détail susceptible d’attirer l’attention, la pâleur de sa peau, qui crée un contraste frappant avec la noirceur de ses cheveux et exhibe le moindre embarras de Morgane lorsque celle-ci a la mauvaise idée de rougir.

Elle ne voyait que trop bien à quoi, ou plutôt à qui, Emily faisait allusion. Tom Wildens, son éternel ennemi. Ou du moins, c’est ainsi qu’elle avait pris l’habitude de l’appeler, à défaut de trouver un terme plus approprié. Car la situation était bien plus corsée qu’un simple envoyage de piques. Ils se sont détestés, ils se sont dit leur quatre vérités à la figure, ils se sont cherchés, ils se sont trouvés, ils se sont détestés, ils se sont aimés, bref, ils s’en sont fait voir des vertes et des pas mûres. Et en juin, ils se sont quittés en de mauvais termes. On ne pouvait pas s’attendre à un amour fou de leur part, de toute façon. Ils avaient tous deux cultivé un refus buté, absolu, de se montrer vulnérable, diminué aux yeux de l’autre pour ça. Ce serait faire preuve de faiblesse que de mettre un terme à leurs sempiternelles disputes, joutes verbales ou duels à en faire saigner l’autre. Et pourtant, tous deux étaient complètement obsédés par l’autre.

C’est avec un cœur battant la chamade à chaque fois qu’elle croisait une tête blonde portant un blason vert et argent dans l’espoir de tomber sur celui qui lui était resté en travers de la gorge presque tout l’été, qu’elle se frayait un passage dans cet afflux d’élèves en direction des calèches. Et une personne correspondant plus ou moins – car ce n’était pas la bonne – à ses critères de recherche avait mal choisi le moment de se poster à moins de cinq mètres devant la jeune fille, car juste au moment où cette dernière prit à droite, entraînée par son amie Mademoiselle Jones, son regard resta braqué sur le blond pendant une bonne dizaine de secondes. Tout juste le temps qu’il lui fallut pour provoquer un rentre dedans assez déstabilisant autant pour la personne concernée que pour elle-même. La personne en question était un jeune garçon qui avait plus ou moins son âge, une masse de cheveux bruns presque décoiffés encadrant son mince visage blanc, exprimant contrariété et mécontentement. Le choc l’avait tirée de son état de transe, et l’on retrouva la Morgane rationnelle, brusque et directe, limite garçon manqué, de tous les jours.


« Merde ! Sincèrement désolée, je vais t’aider à ramasser ça ! »

Elle enveloppa du regard les affaires, bouquins surtout, éparpillées sur le sol, qui glissèrent des mains du garçon lors du rentre dedans brutal et inattendu. Pas étonnant qu’il en soit contrarié. Elle se pencha, en empila quelques uns à toute vitesse histoire de ne pas trop les retarder, Emily et elle, puis les refila au garçon. L’espace d’une seconde, leurs regards se croisèrent, et elle vit son expression virer du mécontentement à… un machin bizarre. Il avait le regard vide et semblait complètement dans la lune. Et pourtant, il était clair que ses yeux sombres étaient plongés dans ceux noisette de Morgane. Arquant un sourcil, elle le regarda, perplexe, avant de s’en éloigner presque en courant, Emily à ses côtés pour ne pas louper le départ des calèches.

« Et c’est moi qui suis pas douée ? »

Sourcils arqués, miss Jones regardait Morgane d’un œil moqueur. Les deux amies étaient déjà tranquillement installées sur la banquette plutôt confortable de la calèche. Elles avaient dû se surpasser pour en trouver une pas encore pleine à craquer. Et quand on en voyait les occupants, on comprenait vite pourquoi. Une Poufsouffle complètement accro aux animaux, à en juger par la présence d’un hibou, de deux souris blanches ainsi que d’un furet à ses côtés, qui n’arrêtaient pas d’émettre des bruits bizarres. Puis une Serpentard, les pieds sur la banquette, qui était en train de se vernir les ongles : « Tiens, tiens, deux Bouffondor… Ca promet ! ». Une emmerdeuse, qui plus est. Comme tous les Serpentard en fait. On aurait tendance à croire qu’ils se faisaient payer pour débiter des remarques à deux noises à longueur de journées.

L’expression de son amie était hilarante, et Morgane ne put s’empêcher d’esquisser un sourire en levant les yeux au ciel – c’en était devenu une habitude, à force.

« Oui, bon, ça va ! »

Une trentaine de minutes plus tard, elles étaient attablées devant leurs coupes et assiettes dorées scintillantes de propreté, mais désespérément vides. Après un long voyage épuisant, c’était démoralisant de rejoindre la Grande Salle se disant qu’enfin, qu’enfin c’était l’heure du festin, et de se retrouver face à un millier d’assiettes vides. Même pas un apéritif, rien ! Tous les anciens poussèrent un soupir à vous fendre l’âme et se préparèrent mentalement à suivre la longue et ennuyeuse procédure qu’était l’annuelle répartition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
Directeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 149
Poste : Directeur.
Chaussette : Verte et rose =^.^=
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: Morgane Frost   Mer 6 Sep - 16:28

Bienvenue Very Happy
Excellente fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumos.realbb.net
 
Morgane Frost
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morgane kelterbaum Gagne un QT!!!
» Présentation de Morgane
» [Vidéo] Hero Factory Video Review : Frost Beast
» Brise-Crâne / Morgane ou Mo
» fan de jack frost et de elsa de reine des neige regardé sa :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.U.M.O.S. :: Hors-Jeu [HJ] :: Présentation † élèves :: Présentations validées-
Sauter vers: