L.U.M.O.S.

Loufoque unique mirobolant original saisissant !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paï-Li Moonlaw

Aller en bas 
AuteurMessage
Paï-Li Moonlaw
Serpentard Quatrième année
Serpentard Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 30
Poste : Elève
Epouvantard : Le petit ami de son ancien souffre-douleur
Chaussette : Blanches, tout simplement. ;p
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Paï-Li Moonlaw   Mar 22 Aoû - 17:24

Tous les élèves aimaient aller à Poudlard pour apprendre la magie, c’était normal, même Paï-Li était fascinée par la magie. Même si, petite, on lui avait appris que c’était normal d’être sorcière et que c’était tous ceux qui n’avaient pas de pouvoir qui était anormaux, Paï-Li s’émerveillait chaque jour de tout ce que l’on pouvait faire grâce à la magie, comme au premier jour...
Pourtant, c’était bien Paï-Li qui venait de vomir pour la troisième fois de la semaine dans les toilettes du deuxième étage du manoir Moonlaw.. Ce phénomène se reproduisait depuis les premières vacances d’été de Paï-Li et allait en empirant. Mais cette année, c’était pire que tout. Et la jeune fille savait pourquoi : elle n’avait, au fond, pas du tout envie de retourner à Poudlard. Heureusement, personne ne se doutait de rien, pas même sa gouvernante qui était justement en train de l’appeler pour aller à la gare King’s Cross.
Après s’être rincé la bouche et nettoyé le visage, elle descendit les marches à toute allure pour ne pas être en retard et afficha un superbe air enthousiaste. Il ne fallait pas que la gouvernante se doute de quoi que se soit, elle aurait été capable de s’inquiéter, cette vieille peau...
Tout était en place dans le taxi quand elle sortit du manoir, ce qui l’énerva passablement. On attendait plus qu’elle, elle n’avait plus qu’à s’installer sur le siège arrière comme une princesse, ce qu’elle fit le plus rapidement possible. Elle n’avait pas envie de se faire remarquer par les voisins, bien que le parc du manoir était assez large pour que personne ne voit ce qui s’y passait. Comme chaque année, la gouvernante ne monta pas dans le taxi car elle n’aimait pas les “au revoir”. Stupide sensibilité...
Mais Paï-Li aurait tout donné pour rester avec sa gouvernante toute l’année, même si elle la trouvait un peu trop affectueuse. Ce n’était pas comme la première année...



A 11 ans, Paï-Li était tellement contente d’aller à Poudlard qu’elle ne tenait plus en place. Elle allait apprendre la magie, elle allait enfin tout savoir! Sa gouvernante ne se rendait pas compte, bien sûr, elle était tellement bête. Et pourquoi avait-elle les yeux humides? Quelle stupidité. Paï-Li ne comprenait pas comment on pouvait être triste un jour aussi important pour elle.
Paï-Li était arrivée sur le quai 9 3/4 souriante, mais fière. Pendant le voyage en train, elle n’avait daigné parler à personne. Une petite fille blonde de son âge se moqua même d’elle. Et bien elle n’avait qu’à en profiter, après, ça allait se corser.
Elle arriva à Poudlard pour la première fois sans s’étonner de rien, pour bien montrer à tous les autres marmots mal éduqués qu’elle, elle savait déjà tout ce qu’il y avait à savoir sur Poudlard. Ses parents, quand elle était plus petite, lui avaient tout raconté. Et même si elle ne voulait pas l’avouer, elle avait lu trois fois l’ “Histoire de Poudlard” pendant l’été.
La cérémonie de répartition s’était passé presque comme prévu. La petite Paï-Li regardaient ses camarades de haut, bien qu’elle était sans doute la plus petite. Quand le nom de Moonlaw avait retenti dans la grande salle, elle s’était avancée avec une dignité presque comique. Le Choixpeau Magique hésita plus longtemps que Paï-Li ne l’avait prévu. Non, ça, ça n’allait pas. Mais qu’est-ce qu’il attendait, ce misérable chapeau tout rapiécé? C’était à Serpentard qu’il devait l’envoyer! Quoi? Aller à Serdaigle? Sûrement pas!
Un “Serpentard” libérateur résonna enfin dans la salle et, soulagée, Paï-Li rejoignit en souriant la table de sa maison.
A cette époque, Paï-Li était dans son éléments, à Serpentard. Railler les élèves des autres maisons en compagnie de ses camarades était l’une de ses activités favorites. Puis, après cela elle trouva quelque chose de plus amusant encore. La petite fille blonde qui s’était moquée d’elle et qui avait été envoyé à Gryffondor était devenue son souffre-douleur. Paï-Li avait trouvé deux amies avec qui elle s’acharnait sur la petite blonde de Gryffondor. Mary, Rowena et Paï-Li passaient pour inséparables. Effectivement, elles étaient toujours ensembles, se tenaient par le bras et riaient tout le temps. En résumant, elles étaient vraiment éxecrables.
Mais ce petit jeu finit par lasser un peu Paï-Li en fin d’année et parfois, elle allait jusqu’à avoir des scrupules. Mais c’était vraiment exceptionnel et elle finissait toujours par se dire que la gamine n’était qu’une maudite Sang-de-Bourbe et qu’elle méritait ce qui lui arrivait.
En classe, Paï-Li était sérieuse et attentive et elle aimait sincèrement apprendre. Elle travaillait comme une acharnée et avait d’excellents résultats. Mais peu de professeurs l’appréciaient tant sa réputation de peste la précédait. Mais en première année, cela ne la dérangeait pas.



La gare de King’s Cross était bondé et le quai n°9 3/4 encore plus. Paï-Li, poussant son chariot à bagages, aperçut Rowena sur le quai. Elle la regarda un moment pour voir comment elle réagirait. Rowena l’ignora purement et simplement et Paï-Li fit donc de même. Elle n’avait aucune envie de faire un scandale. Elle en avait déjà fait bien assez.
La jeune fille monta dans le train et chercha un compartiment vide. Elle sortit un roman de sa valise avant de la mettre dans le filet à bagage. Elle se cala dans un coin près de la fenêtre et commença à lire.
D’autres élèves qu’elle ne connaissait pas s’installèrent dans le même compartiment. Elle ne les regarda même pas, pour qu’ils aient l’impression qu’elle était totalement dans son bouquin et qu’ils ne la dérangent pas. La lecture était une barrière efficace lorsqu’on n’avait envie de parler à personne.
Le voyage se passa sans encombres pour Paï-Li. Elle ne croisa pas le moindre Serpentard. Heureusement, car sa réputation avait du prendre un sacré coup comme l'été précédent...



En début de deuxième année, un évènement avait changé un peu le comportement de Paï-Li.
C’était dans le parc, Paï-Li était en compagnie de ses deux amies et riaient avec elles de son souffre-douleur. Un grand garçon de Serdaigle s’était approché d’elles. Il s’arrêta devant Paï-Li et, sans crier gare, la gifla si fort qu’elle tomba au sol.
Bien sûr, des professeurs accourraient, punisssaient le garçon, enlevaient des points à Serdaigle. Mais certains d’entre eux lançaient des regards peu aimables à Paï-Li. C’était comme s’ils voulaient lui signifier qu’elle l’avait bien mérité. Si bien que Paï-Li finit par croire qu’elle l’avait effectivement mérité.
Cette gifle l’avait particulièrement choquée et elle eut du mal à s’en remettre. Mais c’est ce qui la décida à s’intéresser à la réputation qu’elle avait dans les autres maisons. Elle apprit rapidement que le garçon qui l’avait frappé était le petit ami de la fille qui lui servait de souffre-douleur. Pour les trois quarts des élèves de Poudlard, elle était une fille cruelle, insupportable, un objet de haine. Pour la grande majorité des professeurs, elle était une sale gosse hypocrite à souhait, alors que son sourire angélique était tellement sincère lorsqu’il s’agissait d’apprendre la magie.
Ebranlée, Paï-Li cessa définitivement de harceler qui que se soit, mais elle continua de se moquer des Sang-de-Bourbe pour ne pas perdre l’estime de ses camarades de Serpentard. Mais ses amies furent moins proches d’elle, ne comprenant pas le soudain calme de Paï-Li.
Paï-Li vit sa réputation se dégrader au fil de sa deuxième année à Poudlard au sein même de sa propre maison. Ses doutes sur l’idéologie des Serpentards avaient fini par se voir.



La cérémonie de Répartition débuta. Paï-Li se trouvait dans un coin assez isolé de la table des Serpentards. Elle concentra toute son attention sur les petits premières années qui entraient dans la Grande Salle derrière le professeur McGonagall. Elle sentait quelques regards noirs qui pesaient sur elle. C’était des camarades de sa propre maison qui éprouvait de la haine pour elle à présent. Cette année à Poudlard allait donc être pire que la troisième? C’était plus que probable, bien que c’était difficile à imaginer. Paï-Li ferma les yeux un instant en soufflant longuement par le nez. Elle ne se sentait pas bien. Puis elle tenta de se reconcentrer sur la répartition des élèves. Un élève fut envoyé à Serpentard et en semblait ravi. Paï-Li fit un faible sourire ironique. Tous ces pauvres élèves qui ne savaient pas à quelle sauce ils allaient être manger...



Paï-Li ne sut jamais ce qui s’était passé entre sa deuxième et sa troisième année. Tout ce qu’elle sut, c’est que c’était fini. Plus personne ne lui parla à la rentrée. C’était comme s’ils s’étaient tous passé le mot. Tous les Serpentards l’ignoraient. Tous sans exception.
Au début de sa troisième année, Paï-Li en fut très malheureuse, elle pleurait souvent quand elle était seule, mais elle finit par s’habituer, comme on s’habitue à tout.
L’estime qu’elle n’avait pas auprès des élèves, elle la chercha auprès des professeurs. Bien entendu, les idées bien arrêtées des adultes ne changent pas si facilement. Et avec les antécédents de Paï-Li, s’était même impossible. Elle ne réussit pas à faire oublier sa réputation de peste, malgré le travail énorme qu’elle fournissait.
Elle dut s’habituer à la solitude et continua à travailler énormément même si elle perdait tout espoir d’impressioner qui que ce soit. Elle devint très pessimiste. Elle était persuadée qu’elle finirait sa vie toute seule et ne chercha même pas à se faire de nouveaux amis, prétextant que sa réputation était trop mauvaise.
L'été qui suivit cette troisième année catastrophique au point de vue social, avait été bien meilleur... Jusqu'à un certain jour. Dans le voisinage, il y avait pas mal de moldus. Les voisins de droite, notamment, avait un fils de l'âge de Paï-Li. Ce dernier la saluait toujours quand il l'apercevait dans son jardin. Et la jeune sorcière refusait systématiquement de répondre, comme le lui avait ordonné ses parents.
Mais cet été là, sans vraiment savoir si c'était raisonnable, elle lui répondit. Si bien que le garçon entamma la conversation. Il avait beau ne pas être un sorcier, c'était un type charmant avec qui on pouvait discuter de tout, sauf de magie, bien sûr. Paï-Li se rendait enfin compte à quel point c'était agréable de parler tranquillement avec quelqu'un de sympathique. C'était un véritable soulagement.
Tous les jours, elle allait discuter avec lui à travers le grillage.
Au bout de deux bonnes semaines, Mary, son ancienne amie avait prit la poudre de cheminette sans l'autorisation de ses parents et était venue dans la maison de Paï-Li dans l'intention de se réconcilier avec elle. Comment Paï-Li aurait pu deviner? En tout cas, la gouvernante dit à Mary que la jeune fille était dans le parc. Lorsque Paï-Li vit son amie arriver alors qu'elle discutait avec son moldu de voisin, elle eut une sorte de réflexe de survie malheureux et se mit à crier sur le pauvre voisin, pour faire croire à une dispute. Malheureusement, cela ne fut guère efficace et elle vit Mary repartir dans le manoir en courant. Cette dernière prit la poudre de cheminette et déménagea sans demander son reste.
La rumeur allait se répandre de façon aussi expéditive que lorsque le mot d'ordre d'ignorer Paï-Li avait circulé l'an passé.
Et puis à partir de ce moment là, le petit voisin refusa de parler à Paï-Li, ce qui était plutôt compréhensible.



Quand les victuailles apparurent sur la table, Paï-Li se mit aussitôt à manger. Elle se dépêchait pour ne pas rester longtemps dans la Grande Salle. Même si elle avait décidé d’affronter fièrement le regard des autres, ce n’était pas une raison pour honorer ces imbéciles de Serpentard de sa présence et elle était loin de se sentir d’attaque pour se faire des amis.
Malgré l’importante décision qu’elle avait prise, Paï-Li ne se voyait pas en train d’adresser la parole à un Serdaigle, à un Poufsouffle et encore moins à un Gryffondor. Mais elle s’était promis de ne pas se cacher derrière un livre si l’un d’eux, par un hasard exceptionnel, venait à lui parler. Et les professeurs, c’était tant pis pour eux. Pour sa quatrième année à Poudlard, Paï-Li avait également décidé de travailler pour elle et pas pour eux.
Avant même le dessert, Paï-Li se leva de table et partit dans les cachots pour rejoindre la salle commune des Serpentards.


Dernière édition par le Mar 22 Aoû - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
Directeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 149
Poste : Directeur.
Chaussette : Verte et rose =^.^=
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: Paï-Li Moonlaw   Mar 22 Aoû - 19:08

Bonjour et bienvenue !

Ta fiche est intéressante et bien écrite. Cependant, il y a quelques détails à corriger.
Tout d'abord, Voldemort disparaît le 31 Octobre 1981. La quatrième année de Paï-Li commence donc le 1er Septeembre 1981, quand Voldemort n'a pas encore disparu. Il faudrait arranger ça et tout ce qui en découle.
Ensuite, on aimerait éviter les parents Mangemorts. Qu'ils soient pro-Voldemort en apportant une aide ou un truc du genre, pas de problème, mais pas plus s'il te plait.
Merci d'apporter les modifications nécessaires et je te mettrai ton rang.

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumos.realbb.net
Paï-Li Moonlaw
Serpentard Quatrième année
Serpentard Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 30
Poste : Elève
Epouvantard : Le petit ami de son ancien souffre-douleur
Chaussette : Blanches, tout simplement. ;p
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Paï-Li Moonlaw   Mar 22 Aoû - 20:57

Mmh... je vais essayer de modifier ça, mais c'est un peu gênant au niveau de l'histoire de mon personnage.
Bon, je vais quand même essayer d'arranger ça.

Edit : Ca y est, j'ai arrangé ça!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
Directeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 149
Poste : Directeur.
Chaussette : Verte et rose =^.^=
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: Paï-Li Moonlaw   Mar 22 Aoû - 21:32

Merci pour ta rectification.
Je vais te mettre ton rang et tu vas pouvoir aller jouer.
Bienvenue et bon jeu Miss Moonlaw

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumos.realbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paï-Li Moonlaw   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paï-Li Moonlaw
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.U.M.O.S. :: Hors-Jeu [HJ] :: Présentation † élèves :: Présentations validées-
Sauter vers: