L.U.M.O.S.

Loufoque unique mirobolant original saisissant !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bébé bulle déambule...

Aller en bas 
AuteurMessage
Cecil Hearow
Serdaigle Troisième année
Serdaigle Troisième année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Poste : Elève
Epouvantard : Une loque humaine, sa mère naturelle
Chaussette : Mi bas verts et bracelets de cheville
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Bébé bulle déambule...   Mar 22 Aoû - 3:20

C'te gosse... Avec tout ce qu'il y avait à faire à Poudlard, Cecil déambulait au hasard des couloirs. Pour la simple bonne raison que son meilleur ami traînait avec des Gryffondors et qu'à part lui, même si elle ne se l'avouait pas, elle n'était vraiment liée avec personne. C'était tellement loin de son rêve, la vie qu'elle menait! En apparence, ce n'était pas si différent mais à l'intérieur... En venant à Poudlard, elle avait espéré trouver des esprits brillants avec lesquels elle aurait pu partager ses réflexions, des gens qui la comprennent, en temps que sorcière et en tant qu'être humain douée d'un esprit... Et c'est dans cette solitude relative mais infiniment douloureuse qu'elle se retrouva ce samedi matin dans la salle des trophées.

*Tout ça ne m'impressione plus.* constata-t-elle avec stupeur.

Une certaine mélancolie se lova dans sa gorge. En première et en deuxième année, elle avait toujours pronfondément respecté, presque craint, toutes les récompenses et les personnes qui les avaient reçu. Maintenant, elle avait l'habitude. Terrible maladie que l'habitude. Rien de tout cela ne la surprenait plus, elle commençait même à s'habituer aux escaliers qui se déplaçaient, au passages secrets, s'habituer à découvrir sans cesse des coins du château qu'elle ignorait.

*Est-ce que ça va continuer comme ça? Est-ce que quand j'aurais l'âge de Lorelei, je serais blasée de tout?*

Elle s'appuya sur le mur, dissimulant à son propre regard les larmes qui, déjà, regrettaient son futur. C'était ça la vie? Elle avait été, durant son enfance entre 3 et 11 ans, dans une bulle, une parenthèse dans la réalité, qui lui avait fait entrevoir ces lendemains qui, à défaut de chanter, avaient au moins l'obligeance de dire des choses intéressantes. Loin de sa bulle, qui avait éclatée lorsqu'elle avait quitté ses parents adoptifs, elle s'ennuyait ferme. Où était tout ce que lui avait promit la vie? Les amitiées fidèles, les aventures, même les rivalités pimentées se dérobaient à elle. Elle avait cru avoir des dizaines d'amis, elles n'avait que des connaissances. Commes les idées qui s'effacent dès qu'on essaie de s'en approcher, les aventures étaient des images fugaces, inexistantes, même, si on les comparait à celles des livres. Elle avait découvert des salles du château, avait manqué se faire découvrir par le concierge. la belle affaire, une heure de colle, à coté des aventures des contes et des romans! Quand aux ennemis qui auraient donné un peu de piment à ses amitiés, même son originalité avait échoué à lui en faire. Elle laissait tragiquement les gens indifférents et c'était tout le contraire de ce qu'elle aurait voulu. Fallait-il donc qu'elle embête les gens pour qu'ils s'intéressent un tant soit peu à elle?

"Ô rage, ô désespoir, ô lâche indifférence..." improvisa-t-elle, triste mais enflammée.

Elle avait dit ce vers, parodie pathétique, à trop haute voix, peut-être: elle entendait des pas et risquait de passer pour une folle aux yeux de celui qui était en train d'arriver. Bah, ce n'est pas grave, se dit-elle, si l'on dit de moi que je suis dérangée, au moins dira-t-on quelque chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espoirsature.vosforums.com
Paï-Li Moonlaw
Serpentard Quatrième année
Serpentard Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 30
Poste : Elève
Epouvantard : Le petit ami de son ancien souffre-douleur
Chaussette : Blanches, tout simplement. ;p
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Mar 22 Aoû - 22:09

Les pas s'arrêtèrent un moment puis reprirent. Paï-Li n'allait pas non plus s'enfuir en courant sous prétexte que quelqu'un était en train de faire de la poésie dans la salle des trophés. Elle entrerait comme si de rien était et elle ferait un petit tour et repartirait sans rien dire. Ca paraîtrait à peu près naturel.

Après une rentrée du genre désagréable, Paï-Li avait passé une nuit plutôt agitée. Elle s'était réveillé plusieurs fois en sueur en imaginant quels mauvais tours on pourrait lui jouer pour la punir.
Car cela ne passera sûrement pas tout seul. On allait lui faire comprendre que cela ne se passait pas comme ça chez les Serpentards. C'était certain.

Comme prévu, Paï-Li entra dans la salle des trophés, un peu mal à l'aise. Elle ne connaissait pas la fille qui se trouvait à l'intérieur, et ce n'était pas plus mal comme ça.
Paï-Li se mit en devoir d'observer tous les trophés méticuleusement. Elle s'arrêta devant une vieille coupe de Quidditch dont elle se fichait éperdument et la fixa intensément comme si rien ne comptait pour elle plus que le Quidditch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Hearow
Serdaigle Troisième année
Serdaigle Troisième année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Poste : Elève
Epouvantard : Une loque humaine, sa mère naturelle
Chaussette : Mi bas verts et bracelets de cheville
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Mar 22 Aoû - 23:45

Les pas s'arrêtèrent un moment puis reprirent. Cecil respira doucement. La jeune fille - car c'était un pas de fille, assurément, ou bien de garçon très efféminé - qui allait entrer l'avait forcément entendu, elle venait par ici et allait l'apostropher, la ridiculiser peut-être, la juger à coup sûr. Mais avant même que Paï-Li n'ait posé un pied dans la salle des trophées, Cecil avait décidé que ce n'était pas grave. Puisqu'elle voulait du romanesque, des amitiés fidèles et des ennemis pimentés, elle ne devait pas avoir peur du regard des autres. Peut-être même devait-elle se comporter de façon étrange, si elle voulait une vie hors du commun.

La demoiselle venait d'entrer dans la salle des trophées. Instants de tension. Elle ne lui parlait donc pas? Ne voulait pas la ridiculiser? Ne montrait même pas qu'elle l'avait remarquée? Déferla en Cecil une vague de soulagement, puis de frustration et enfin de colère. Laissait-elle à ce point les gens indifférents? Elle eut envie de frapper dans le mur, jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse de fatigue, pour effacer cette colère déraisonnable et sans motif. Mais au lieu de cela, elle s'approcha de Paï-Li.


"Tu ne m'as vraiment pas remarquée ou tu fais semblant par charité, parce que j'ai trop l'air d'une idiote?"

Pourtant, l'autre portait l'uniforme des Serpentards et Cecil se souvenait vagument l'avoir vu embêter des Gryffondors, deux ans plus tôt. Ce n'était pas son genre d'agir par charité... Et cet interêt, qui ne pouvait qu'être feint, pour la coupe de Quidditch? Elle devait au moins dater d'une dizaine d'année, elle ne pouvait pas connaître quelqu'un qui était à Poudlard à cette époque... En plus, elle n'avait pas l'air très naturel.

*Ou je suis devenu un fantôme, ou elle me tend un piège pour me ridiculiser encore plus.*


Dans ce cas, elle l'avait sans doute surprise en venant lui adresser la parole. Et puis, à tout prendre, même des mésaventures, de la mesquinerie, lui laisseraient entrevoir une vie intéressante, digne d'un personnage de roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espoirsature.vosforums.com
Paï-Li Moonlaw
Serpentard Quatrième année
Serpentard Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 30
Poste : Elève
Epouvantard : Le petit ami de son ancien souffre-douleur
Chaussette : Blanches, tout simplement. ;p
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Mer 23 Aoû - 0:16

"La deuxième proposition..."
répondit Paï-Li d'une voix lente et sarcastique, par automatisme, en roulant lentement les yeux vers la jeune fille.

Mauvaise méthode, se dit-elle, mais trop tard. Là, vraiment, elle aurait mieux fait de se cacher derrière un bouquin, si c'était pour dire des vacheries comme ça. Mais d'un autre côté, l'autre fille aussi était un peu fautive. Depuis quand les Serdaigles agressaient les Serpentards? C'était nouveau, ça! Elle jeta un coup d'oeil curieux à la fille qui venait de lui adresser sauvagement la parole. Elle avait l'air sympathique avec ses cheveux courts et ses yeux pastels. En tout cas, elle était plus "cool" que Paï-Li qui avait ses cheveux tirés à quatre épingles, comme d'habitude.
La jeune fille regarda rapidement son reflet dans la vitrine et pensa qu'elle devrait peut-être se faire couper les cheveux, elle aussi.

Oui, bon, d'accord, Paï-Li venait de se moquer d'une fille qu'elle ne connaissait pas et qui ne le méritait peut-être pas. La jeune fille était responsable de ses paroles, donc... Qu'est-ce qu'on devait faire dans cette situation déjà? Ah, oui! S'excuser...

Paï-Li déglutit, ferma les yeux et fronça les sourcils pour tenter de trouver les mots qu'il fallait.


"Désolée... Je n'aurais pas du dire ça."
réussit-elle à articuler à contre-coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Hearow
Serdaigle Troisième année
Serdaigle Troisième année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Poste : Elève
Epouvantard : Une loque humaine, sa mère naturelle
Chaussette : Mi bas verts et bracelets de cheville
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Mer 23 Aoû - 3:17

La deuxième proposition. Elle l'épargnait par charité, oui bien elle lui tendait un piège. Mais soudain, fronçant les sourcils tant les mots étaient innatendus, Paï-Lï s'excusa.

Cecil était... désarçonnée. Cette jeune fille au visage assez doux, aux cheveux impeccables, se contraignant à la politesse, était-elle vraiment celle qu'elle avait vu maltraiter les petits gryffondors? Avec son air un peu perdu - ce n'était pas chose facile, et encore moins pour un serpentard, que de s'excuser - Cecil l'imaginait assez mal dans le rôle de la bizutheuse narquoise.


"Je t'ai tendu le baton pour me faire battre." dit-elle en haussant les épaules mais avec un petit sourire.

Sans doute parce qu'elle était seule et à l'intérieur, au lieu de s'amuser avec ses amis par ce beau temps ; sans doute parce qu'elle n'avait pas vraiment sa place dans cette situation et parce qu'elle avait refoulé son ego pour ne pas la blesser ; sans doute parce que la jeune serdaigle avait besoin de romanesque et de fulgurance, Paï-Li parut immédiatement sympathique à Cecil. Elle se reconnaissait dans les failles de la jeune fille. Mais bâtissait-on une amitié sur une faille?

"Bon, et à part casser des abrutis dans mon genre qui déclament des vers en salle des trophées, tu fais quoi de beau?"

Elle avait parlé d'un ton qu'elle essayait de rendre assuré ; elle masquait assez bien sa gêne en rappellant l'épisode des vers et paraissait, tant bien que mal, quelqu'un de cool. Le fait qu'elle fit plus que son âge - elle n'avait pas envie d'être considérée comme une gamine - y contribuait grandement. Mais pourquoi continuait-elle cete discussion perdue d'avance? Même si elle était restée dans la salle, l'autre aurait fini par partir, elles se seraient ignorées et la vie aurait repris son cours normal. Mais non, elle lui avait parlé. Elle avait refusé de toutes ses forces la fatalité qui allait briser le lien ténu qui empêchait cette fille de ficher le camp et Cecil de se retrouver seule, à nouveau.

Seule avec ses failles.
Et elle n'aurait jamais su si l'autre avait vraiment les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espoirsature.vosforums.com
Paï-Li Moonlaw
Serpentard Quatrième année
Serpentard Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 30
Poste : Elève
Epouvantard : Le petit ami de son ancien souffre-douleur
Chaussette : Blanches, tout simplement. ;p
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Mer 23 Aoû - 13:31

Si Paï-Li comprenait bien, la jeune fille de Serdaigle faisait de l'auto-dérision. Paï-Li ne maîtrisait pas du tout ce genre d'humour, elle devrait peut-être s'y mettre un jour. L'auto-dérision, ça ne vexait personne et ça faisait rire tout le monde.
En tout cas, la jeune fille ne semblait pas connaître sa réputation éxecrable, ou alors elle ne lui en tenait pas rigueur. Cela existait donc ce genre de personne? Paï-Li se doutat que de telles occasions étaient rares et elle se devait d'en profiter. C'était la promesse qu'elle s'était faite. Mais c'était si dur!

Pour répondre à la question de la fille de Serdaigle, Paï-Li devait déjà en révéler beaucoup sur elle. Cela la génait, mais comment faire autrement?


"J'évite... les autres."


Elle fit un rapide signe de tête vers une fenêtre pour désigner le parc. Elle était tendue. Ce n'était pas très clair comme réponse. Mais elle n'allait pas non plus lui raconter tout son été, quand même...

Paï-Li fit un très léger sourire et prit un malin plaisir à lui retourner la question. Après tout, elle aussi avait le droit d'en profiter de cette question embarrassante.


"Et toi?"


C'est vrai, s'il était étonnant que Paï-Li ne soit pas avec ses camarades dans le parc, il en allait de même pour l'autre jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Hearow
Serdaigle Troisième année
Serdaigle Troisième année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Poste : Elève
Epouvantard : Une loque humaine, sa mère naturelle
Chaussette : Mi bas verts et bracelets de cheville
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Ven 25 Aoû - 4:09

Les autres? Intéressante réponse. Cecil, avec sa curiosité naturelle, espérait pouvoir lui en tirer un peu plus. Continuer cette conversation devenait d'une importance vitale (car tout le monde sait que la curiosité est une maladie mortelle).
Bon, Miss j'évite-les-autres essayait de la piéger en lui renvoyant la question. No problem cap'tain! Cecil aimait bien raconter sa vie, elle était tout à fait d'humeur à le faire et après tout, cela n'avait rien de bien honteux.


"Je déambule."

En matière de confidence, on faisait mieux! Avant que la Serpentarde n'ait eu le temps de lui en demander plus, la Serdaigle compléta:

"Mon meilleur ami traîne avec ceux de sa maison, je n'ai d'affinité particulière avec personne de la mienne. Voilà."


*En fait, il n'y avait pas grand chose à raconter. Quand je pense que maman déteste parler d'elle même...*

En disant "maman" elle pensait à sa mère adoptive. Elle avait toujours eu de grandes capacités d'adaptation, adoptant la mère de Lorelei aussi sûrement qu'elle même l'avait adopté. Mais ce coté "caméléon" allait-il lui permettre de parler, voire se lier d'amitié, avec une Serpentarde? Lorelei, qui était allée à Gryffondor, lui avait dit le plus grand mal de cette maison et en deux ans à Poudlard, elle n'avait pas fréquenté assez de ses membres pour se forger sa propre opinion. C'était un peu ça, aussi, dont elle avait marre: se fier aux autres, répéter ce que disent les autres, être dépendante à force de relations mais seule par manque de véritable amitié.

*Ô rage, ô désespoir, ô lâche dépendance... Eh, je vais pas recommencer à faire des vers non plus?*


Deux fois des vers, deux fois le mot lâche. Elle considérait vraiment le monde ainsi? Cette question lui vint à l'esprit, elle l'écarta. Pour l'instant, ce qui était lâche, c'était de laisser retomber cette si charmante conversation pleine d'auto et de dérision, de malaise et de question dures, d'embarras et de mesquineries. Elle jeta un regard au loin, vers le parc de Poudlard.

"C'est con, hein, la vie? Toi tu as trop de gens autour de toi, moi pas assez, on est toutes les deux paumées dans cette salle. Faudrait revoir le système, il se rouille."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espoirsature.vosforums.com
Paï-Li Moonlaw
Serpentard Quatrième année
Serpentard Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 30
Poste : Elève
Epouvantard : Le petit ami de son ancien souffre-douleur
Chaussette : Blanches, tout simplement. ;p
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Ven 25 Aoû - 13:46

Paï-Li aimait bien la façon de parler de cette fille, c'était amusant à écouter... Alors autant continuer. Et puis, c'était bien ça qu'elle s'était juré de faire, non? C'était un peu plus facile qu'elle ne l'imaginait.

"C'est vrai... Et quand on essaye de réctifier le tir, ça déconne encore plus."


Paï-Li pensait évidemment à sa tentative ratée de se faire un ami pendant l'été. Tous ça à cause de l'arrivée intempestive d'une élève de Serpentard. Zut! Maintenant, elle les enviandait, les Serpentards, y en avait marre!
Paï-Li s'était déjà demandé s'il y avait des Serpentards plus agréables que les autres. Il y en avait sûrement, mais elle ne les avait pas trouvé, à croire qu'ils se cachaient... Comme elle, au fond...
Résultat, elle se retrouvait là, dans la salle des trophés (pourquoi la salle des trophés, au fait?), à causer avec une fille qu'elle ne connaissait pas.
En réalité, déballer sa vie devant une inconnue était sûrement plus simple que devant une connaissance...


"T'imagines? Une Serpentard qui va jusqu'à sympathiser avec un moldu, il faut vraiment que la machine soit complètement détraqué..."


Paï-Li accompagna ses paroles d'un rire ironique, pour minimiser l'importance de ce qu'elle disait. Ca devait être plutôt rare d'entendre ça de la bouche d'une Serpentard.
Paï-Li imaginait déjà la version dans la bouche de ses "camarades" :
"T'imagines? Paï-Li qui va jusqu'à sympathiser avec un moldu, il faut vraiment qu'elle soit détraquée..."

*Riez donc, mes amis! Vous ne savez pas ce que vous ratez.*

D'ailleurs, il faudrait qu'elle remercie ce garçon qui l'avait giflée, un jour... Mais elle le fuyait comme la peste, ça allait être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Hearow
Serdaigle Troisième année
Serdaigle Troisième année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Poste : Elève
Epouvantard : Une loque humaine, sa mère naturelle
Chaussette : Mi bas verts et bracelets de cheville
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Sam 26 Aoû - 23:46

S'il avait pu déconner un peu plus, le tir! Se tordre un peu, le temps de quelques aventures rocambolsques! Elle n'en demandait pas trop - c'eût été fatiguant - mais au moins quelques histoires qui rendent sa vie intéressante! Elle songea à un livre dont on lui avait parlé, Madame Bovary, qui racontait paraît-il l'histoire d'une femme qui s'ennuyait. Cecil pensa, amère, que ce roman là conviendrait parfaitement à son autobiographie.

"Avec un moldu? C'est chouette."


Et elle, elle était quoi? Fille d'une cracmol chez qui le sang n'était plus que de l'alcool et d'un moldu quelconque qu'elle ne connaîtrait jamais. Il devait avoir des yeux bleu délavés, comme les siens, car sur l'unique photo qu'elle possédait de sa mère - elle la conservait avec un bonheur mêlé d'effroi - l'alcoolique avait les yeux marrons. Et il avait sûrement un visage fin, comme le sien, car même dans sa maigreur sa mère avait eu un visage lunaire.

"En même temps ce serait triste, si ça déconnait pas. On resterait là avec nos préjugés débiles et nos idées toutes faites, vie bien rangée, tir qui atteint sa cible mais quel cible, ah, je me demande..."


Voilà qu'elle s'enflammait. Pour un peu ses cheveux en bataille se seraient agités au dessus de sa tête et une lueur aurait dansé, bien visible, au fond de ses yeux. Elle agitait ses mains maigres aux ongles bleu comme si elle avait parlé avec. Si elle avait porté une toge, on l'eût volontiers confondue avec un orateur romain - surtout avec ses cheveux courts.

"Si on reste comme on est, on va agresser tout le monde et on fonce droit vers la guerre nucléaire. Si les gens se battent comme ça, c'est parce qu'ils ne se comprennent pas, et s'ils ne se comprennent pas c'est parce qu'ils n'évoluent pas, parce que ça ne déconne pas assez. On a de la chance, finalement. Grâce à nous, le monde va peut-être éviter la guerre mondiale."

Un sourire amer vint assaisonner ses paroles. Elle avait parfaitement conscience de se donner - un peu - en spectacle avec une telle fougue, une telle rage de convaincre, mais elle se voyait très bien comme leader politique, oratrice de génie. Et cette fois, elle ne tenait même plus compte du fait qu'elle s'adressait à une Serpentarde, qu'elle avait de plus vu bizuther des premières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espoirsature.vosforums.com
Paï-Li Moonlaw
Serpentard Quatrième année
Serpentard Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 30
Poste : Elève
Epouvantard : Le petit ami de son ancien souffre-douleur
Chaussette : Blanches, tout simplement. ;p
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Ven 1 Sep - 16:43

"Tu as raison."
répondit Paï-Li avec un sourire.
"Je n'ose même pas imaginer quelle imbécile je serais restée si tout ne se serait pas détraqué."


Le raisonnement de la fille de Serdaigle n'était pas bête du tout. Même si elle arrivait à une conclusion tirée par les cheveux pour n'avoir l'air de rien, ce qu'elle disait semblait être le reflet de la réalité.

Paï-Li ouvrait la bouche pour ajouter quelque chose, mais elle la referma aussitôt en fixant l'entrebâillement de la porte de la salle des trophés. Sans que Cecil put savoir pour quelle mystérieuse raison, Paï-Li se glissa doucement vers la porte et s'accroupit derrière en attendant d'un air anxieux.

Paï-Li venait de voir Rowena passer dans le couloir. Déjà qu'elle ne voulait pas qu'elle la voit seule, elle voulait encore moins être vue en train de discuter avec une Serdaigle. Pas à Poudlard où on pouvait rencontrer des Serpentards à tout les coin de couloir. En plus, Rowena semblait se trimballer avec quasiment toute la classe de quatrième année.
Paï-Li espéra très fort qu'aucun d'entre-eux n'aurait la stupide idée de faire un tour dans la salle des trophés. Et elle espérait aussi que la fille de Serdaigle ne le regardait pas trop fixement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Turner
Gryffondor Quatrième année
Gryffondor Quatrième année
avatar

Nombre de messages : 18
Poste : 4ème année à Gryffondor
Epouvantard : Les monstres marins...Plus précisément les requins -_-"
Chaussette : Euh...Noire ^^
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   Jeu 12 Oct - 22:46

Méchant Peeve! Décidément, il n'avait vraiment rien d'autre à faire. Matt entra précipitement dans la salle tout essoufflé. On entendait au loin les rire diabolique du satané, mais néanmoins très réputé Peeve, l'esprit frappeur. Le jeune Gryffondor s'effondra le long de la porte. Il posa sa tête dans ses mains et commença à avoir quelques soubressots. On aurait cru qu'il pleurait. Mais en s'approchant doucement de lui, en s'enfonçant entre les doigts du jeune garçon on pouvait voir affiché sur son visage un sourire. Moqueur et amusé ce sourire. Et puis en s'y attardant un peu plus on pouvait entendre un petit rire. Presque un souffle inaudible...

- J'allucine! Lança Matt après avoir relever subitement la tête.

Puis d'un air étonné, il regarda pour la première fois depuis son arrivée, autour de lui. La salle des trophées. Drôle d'endroit pour se cacher...Se cacher? D'un fantôme c'est impossible...Enfin passons...Les yeux bleu du gryffondor se leva vers les trophées de Quidditch. Il les avait tellement vu et revu. Ces trophées...Lustrés, et chouchoutés par le concierge, qu'on nommera bien sûr M. Rusard. Et puis autre chose attira l'oeil de Matt. Enfin l'oeil...Disons plutôt l'oreille. Des voix, féminine apparement. Et pas très âgées. Le jeune garçon passa une main dans sa chevelure noir et lisse. Posant ses mains au sol, il s'en aida pour se lever. Il s'épousseta, même s'il n'y avait pas grand chose à enlever, et regarda autour de lui. Derrière les vitre transparentes et presque invisibles, Matt apperçut deux jeunes filles. L'une d'elle avait le blason de Serdaigle et l'autre de Serpentard. Que pouvait bien faire une serpentard et une serdaigle dans la salle des trophés? Matt fronça légèrement les sourcils avant de s'avancer dans des pas résonnant.


*Pas très discret...* Pensa-t-il en regardant ses pieds.

Relevant les yeux il s'apperçut qu'il était à présent devant les deux jeunes filles. Il leur légua un sourire plutôt gêné avant d'enfourner ses mains dans ses poches. Réaction plutôt bizarre, et sentiment tout aussi bizarre. Matt n'était pas très très à l'aise. Il regarda tour à tour les deux autres élèves, attendant une réaction avec une certaine apréhension qu'il ne comprenait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newlostgeneration.heavenforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bébé bulle déambule...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bébé bulle déambule...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.U.M.O.S. :: Château :: Troisième étage :: Salle des trophées-
Sauter vers: